LIVRAISON GRATUITE pour toute commande supérieures à €50,00

Augmentation de la diversité dans le secteur du jouet

Nous discutons de l’importance de l’inclusion dans l’enfance et nous nous demandons si les fabricants de jouets en font assez pour créer des jouets aussi diversifiés que la vie elle-même.

 Une révolution dans le domaine du jouet !

Vous n’avez peut-être pas remarqué, mais ces dernières années, il y a eu une véritable révolution dans le secteur du jouet. Les fabricants de jouets ont pris conscience de l’importance de la diversité dans la fabrication de jouet.

 

 

Diversité Raciale – La première étape
Au cours de la seconde moitié du XXe siècle, de grandes entreprises de poupées, telles que Mattel, ont cherchés à refléter une population diversifiée dans leur gamme en proposant des poupées de couleur. Sans se soucier de lancer une Barbie noire, Mattel a lancé dans les années soixante Francie et Christie, annoncées comme étant les cousines et amies de Barbie. Il a été observé que ces produits avaient peut-être été fabriqués à partir du même moule que les précédentes poupées Barbie blanche, ce qui peut expliquer la réception mitigée des poupées par les clients. Ce n’est qu’en 1979 que Mattel a franchi le pas et a lancé une poupée Barbie officielle à la peau noire.
 

 De nouvelles avancées vers l’inclusion

Au-delà de l’introduction de poupée aux teintes de peau et aux formes de corps variées, les fabricants de jouets ont mis du temps à rendre leurs produits totalement inclusifs pour les enfants avec des différences. Rebecca Atkinson, fondatrice de ToyLikeMe, explique : « Quand j’ai grandi dans les années 80, j’étais porteuse d’appareils auditifs, je n’ai jamais vu de personnages sourds dans des jouets, des livres ou à la télévision. Quand je suis devenue maman moi-même, j’ai décidé qu’il était temps que les choses changent. Je voulais que l’industrie du jouet agisse pour mieux représenter les 150 millions d’enfants handicapés et avec des différences dans le monde. »

 

Le besoin de représentation

Les mots de Rebecca reflètent l’isolement sous-jacent que les enfants doivent ressentir lorsqu’il s’agit de comprendre et d’accepter leur propre place dans le monde. Bien qu’ils aient peu ou pas de représentation dans les jouets avec lesquels ils jouent, les enfants handicapés constituent une proportion de plus en plus grande dans la société. Il était temps que les fabricants de jouets se mobilisent !

 

Acceptation par le jeu

La psychologue Sian Jones de l’Université Queen Margaret d’Edimbourg a étudié les effets du jeu avec des jouets présentant un handicap et des différences sur les attitudes d’enfants non handicapés ou sans différence. En interrogeant des centaines d’enfants, elle a constaté qu’après avoir joué avec des jouets présentant une différence, les enfants étaient plus enclins à nouer des amitiés avec des pairs handicapés ou présentant des différences. Elle note que « la capacité de prendre la place des autres est à la base du développement de l’empathie. Ce pouvoir de l’imagination est encore plus perceptible lorsqu’il s’agit de figurines ou de poupées »

 

  

Lottie Dolls répond à l’appel !

Fondée en 2015, ToyLikeMe est une organisation à but non lucratif qui milite pour la diversité dans les jouets. Frustré par le manque de représentation des enfants dans une industrie qui rapporte 2.9milliard de Livres et qui est censée travailler pour eux, ToyLikeMe a appelé les producteurs de jouets à créer des jouets plus inclusifs pour les 150millions d’enfants considérés comme « différents ». Lottie Dolls a été l’un des premiers producteurs de poupées à réagir. Depuis notre création en 2012, nous avons créé une gamme de poupées dont 25% portait des lunettes. Mais nous savons que nous pouvons faire plus.

 

Briser les barrières – Mia, Photographe animalier

 

En 2016, nous avons présenté la première poupée de mode au monde a porté un implant cochléaire. La photographe animalier Mia a été récompensé aux International Design Awards et a reçu une mention honorable ainsi qu’une médaille d’argent. Lors de la conception de la nouvelle poupée. Elle est aussi considérée « comme un bon produit qui a le potentiel de changer des vies ». Lors de la conception de la poupée, il était important pour Lottie Dolls que l’implant cochléaire de Mia ne soit pas son point central, mais plutôt une petite partie de son histoire. Le passe-temps de Mia c’est la photographie et on espérait que la poupée pourrait encourager les enfants de tous niveaux à s’intéresser à la nature et à la vie sauvage.

 

Développer l’Inclusion – Set de jeu du compagnon fidèle de Finn

Plus tôt cette année, les poupées Lottie ont franchi une étape supplémentaire dans la diversification des jouets en lançant la poupée Compagnon Fidèle. La poupée, inspirée par l’enfant locale Hayden Geraghty à qui on a diagnostiqué un autisme, comprend un chien d’assistance, un casque antibruit et des lunettes légèrement masquées. Comme pour Mia, la poupée Compagnon Fidèle n’est pas présentée comme une poupée autiste mais choisit plutôt de se concentrer sur sa fascination pour l’espace. La combinaison bleue reflète le fait que les enfants handicapées ne doivent pas nécessairement être définis par ce qui les rend soi-disant différents.

 

Lottie Dolls : Une poupée pour tous les enfants

Depuis notre création en 2012, la diversité dans les jouets a été au cœur de nos décisions créatives. Nous avons sorti des poupées de garçon, des poupées de couleur, la première poupée au monde avec un implant cochléaire parmi tant d’autres. Nous croyons que l’enfance est précieuse et que chaque jour doit être rempli d’imagination et de jouets amusants. De même, nous pensons que l’acception des enfants est plus facile à accepter que les préjugés et que, grâce au jeu, les enfants peuvent acquérir une compréhension des problèmes pouvant affecter leurs camarades. Nous faisons écho à #ToyLikeMe dans notre appel aux autres fabricants de jouets pour qu’ils suivent notre exemple !

 

 


Share this post



← Older Post Newer Post →